La déclaration de mission du FIDA/pcH est guidée par le droit à la dignité et à l'autodétermination. Cela exige une stricte adhésion aux principes de la méthodologie participative. La méthodologie participative préconise la participation de la population locale et de tous ceux qui ont un intérêt direct dans un projet ou une activité particulière dans leur communauté. L'approche est fondée sur la conviction qu'une population a la capacité d'évaluer sa situation et la capacité de prendre des décisions qui, en fin de compte, affectent sa vie.

L'engagement à pratiquer la méthodologie participative exige beaucoup de temps, de patience et des animateurs compétents. Cependant, pour le FIDA/pcH, son utilisation est considérée comme essentielle pour la durabilité. Il s'agit d'une méthodologie qui favorise le dialogue, le respect, l'égalité et une conscience appréciative des capacités individuelles et des ressources locales. Bien qu'elle prenne du temps, elle a longtemps été considérée comme une approche plus rentable pour atteindre la durabilité à long terme.

"Le vrai développement doit être entre les mains des gens. S'il n'est pas accepté par le peuple, compris par le peuple, rendu possible par le peuple, et possédé par le peuple, il échouera sûrement".

Jack F. Wall
FONDATEUR FIDA/PCH